Ton agence de voyage au coeur de la cordillère des Andes :

  – Profite de l’expérience de passionnés de l’Amérique latine vivant au Pérou, en Bolivie et en Patagonie.

  – Pars accompagné des meilleurs spécialistes de trek et des routes incas.

Nos bureaux (Cusco)

GO UP

Trek de la haute route de Vilcanota (8 j.)

separator
Prix 8 Jours
Bas de page

Trek de la haute route de Vilcanota (8 j.)

par personne

Nous avons pensé cet itinéraire – un trek exclusif Yunka Trek – afin d’explorer tous les hauts cols de la cordillère de Vilcanota. Le parcours est engagé, nécessite une bonne condition physique et une excellente acclimatation à l’altitude. Les altitudes vont au-delà de celles rencontrées sur le tour de l’Ausangate (+ de 5 200 m) et l’isolement est garanti.

Tous les détails de cet itinéraire, dans le numéro 165 de Trek Magazine.

Ascension du nevado Huayruro Punco – 5 420 m –

Sur notre parcours de trek, nous rejoindrons le sommet du nevado Huayruro Punco sud (5 420 m). Nous vous suggérons ce sommet plutôt que le pic nord (5 530 m) car ce dernier est glaciaire et plus engagé. Le pic sud ne manque pas d’intérêt et son ascension est facile. Au sommet, un panorama saisissant nous attendra face aux groupes sud des sommets de Vilcanota. Nous observerons également l’immense lagune Sibinacocha.

Téléchager la fiche technique
pdf |

Vous aimerez:
Les + Yunkatrek:
Voyage crée par:
  • Infos complémentaires
    oui, nous contacter (minimum requis : 2 personnes)
  • Dress Code
    Engagé
  • Catégories
    Bivouacs
    Séjour engagé
    Séjours 2 semaines
  • Not Included
    Charme / Luxe
    Circuits 3 semaines
    Circuits sans randonnées
    Confort
    Difficulté
    Durée
    Haute montagne / Glaciers
    Hôtels 2 **
    Hôtels 3**
    Modéré
    Nuits chez l’habitant
    Refuges
    Séjours moins d'1 semaine
    Tous publics / Famille
    Trek avec portage
    Voyage au long cours
1
JOUR 01 : CUSCO – TINQUI – PIRHUAYANI – COLQUE CRUZ
Départ à l’aube (bus public) avec notre guide et le cuisinier de l’expédition. Nous quittons la vallée de Cusco pour prendre de la hauteur via la route inter-océanique qui nous permettra de rejoindre les Andes. En route nous nous pourrons observer les cordillères Urubamba, Vilcabamba (et le nevado Salkantay), et bien sur Vilcanota que nous découvrons peu avant le village de Ocongate. Au village suivant, Tinqui nous poursuivons notre voyage en taxis pour atteindre le point de départ du trek, le col de Pirhuayani. Une première étape, courte, sera au programme de ce jour. Arrivée en milieu d’après-midi à notre campement au pied du nevado Colque Cruz. Installation et nuit au camp (4 700 m).
  • Temps de transport : 6 h 00
  • Temps de marche : 2 h 30
  • Dénivelé : + 100 m, - 100 m
2
JOUR 02 : COLQUE CRUZ – LAGUNE SINGRENACOCHA
Aujourd’hui nous laissons derrière nous l’ultime cordillère orientale avant la descente vers les plaines amazoniennes. Cette zone est largement arrosée. La végétation est singulière : tourbières, orchidées…Nous quittons cet univers pour entrer dans les cordillères plus occidentales de Ccallangate & Vilcanota. Peu de dénivelé aujourd’hui. Nous peaufinons notre acclimatation. Arrivée en milieu d’après-midi sur les bords de la lagune Singrenacocha où nous installons notre camp (4 350 m).
  • Temps de marche : 5 h 30
  • Dénivelé : + 200 m, - 550 m
3
JOUR 03 : LAGUNA SINGRENACOCHA – QUEBRADA QUILLHUAHUAYJO
Journée splendide et soutenue avec pas moins de 3 montées. Par une traversée à flanc au-dessus de la lagune Singrenacocha, nous rejoignons un vallon et remontons jusqu’à un premier col à 4730 m. Nous débouchons sur un plateau parfaitement plat, sans la moindre aspérité, une curiosité géographique ! Avec une douce courbure, ce plateau perd lentement de l’altitude avant de se fondre à l’horizon avec l’Altiplano. Traversée en plein ciel, face au seigneur des lieux, l’Ausangate (6372 m), plus haut sommet de la Cordillère. Montagne puissante, couverte de longs glaciers, elle est l’axe du paysage et hypnotise l’esprit. Depuis toujours elle est vénérée par les Indiens qui vivent à ses pieds. C’est l’Apu, la montagne tutélaire, protectrice et fécondante, que nous aurons l’occasion d’admirer sous tous ses versants. Nous débouchons sur le haut de la lagune Armacocha (4560 m). L’ambiance est austère, saisissante : énormes glaciers, cascades de séracs, moraines violettes, eaux grises de la lagune. Nous rejoignons bientôt les pelouses alpines ; pause dans un magnifique hameau andin avec ses maisons en pierre coiffés de toits de chaume et ses enclos de pierres sèches. Nous continuons hors sentier au-dessus de la lagune, suivant des sentes dessinées par les vigognes pour atteindre un balcon suspendu face aux sommets et glaciers. Le panorama est époustouflant, dantesque. Nous sommes littéralement écrasés par le paysage. Un dernier effort et nous rejoignons un col sans nom à 5000 m d’altitude. Tournant le dos à la haute montagne, nous dévalons une quebrada verdoyante, envahie de troupeaux d’alpagas et débouchons dans la vaste vallée Quillhuahuayjo (4650 m) que nous remontons jusqu’à notre campement face au Nevado Collpa Ananta.
  • Dénivelé : +1020m
  • Dénivelé négatif : -720m
  • Heures de marche : 7h
 
4
JOUR 04 : QUEBRADA QUILLHUAHUAYJO - JAMPA
Démarrage tranquille. Nous suivons la vallée jusqu’à gagner la crête (4800 m) en fond de vallon. D’un coup le paysage change et devient lunaire. Passage splendide et ludique dans un ensemble de vallons et canyons sablonneux dominés par les draperies de glace des hauts sommets de la Cordillère. Descente sur les bords de la lagune Comercocha (4600 m) où quelques familles indiennes s’installent aux beaux jours avec leurs troupeaux d’alpagas. Nous apercevons le col Jampa (5050 m), objectif du jour et l’un des grands cols du massif permettant de basculer sur le versant sud de la cordillère. Marche paradisiaque, d’alpages en lagunes, avec des vues sans cesse renouvelées sur les hauts sommets. A l’approche du col, l’ambiance devient minérale. Le sentier, dominant un long fleuve glaciaire, s’engage dans un véritable corridor de hautes montagnes. Nous admirons à loisir les formes découpées du Puca Punta, du Collque Cruz et de tant d’autres. Un court moment, nous empruntons le chemin classique du tour de l’Ausangate tout en redescendant sur le versant est du massif de l’Ausangate et atteindre notre camp près du hameau de Jampa (4 610 m).
  • Dénivelé : +600m
  • Dénivelé négatif : -570m
  • Heures de marche : 6h
5
JOUR 05 : JAMPA – ASCENSION HUAYRURO PUNCO - JAMPA
Cette journée sera consacrée à explorer les hauteurs de la vallée éponyme. Face au Pico Tres, nous nous engageons dans une pente qui nous permettra d’arriver dans la large pampa de Puka Puka envahie de bofedales (tourbe andine). Il n’est pas rare ici d’observer de grands troupeaux de vigognes (camélidé sauvage, cousine de l’alpaca). Ce grand cirque offre déjà un point de vue saisissant sur les sommets alentours. Mais nous ne nous arrêterons pas là. L’objectif est de rejoindre le sommet du Huayruro Punco sud (5 420 m) d’où nous pourrons observer les coulisses de Vilcanota, son groupe de sommets sud (dont le Chumpe – 6 010 m-) avec l’immense lagune Sibinacocha. La montée ne présente pas de difficulté technique, et l’effort en altitude complétera notre acclimatation. Montée facile sur un éperon (il faut mettre les mains lors de quelques passages en rocher) jusqu'au sommet. Redescente par le même itinéraire à notre camp de Jampa (4 600 m).
  • Temps de marche : 7 h 00 environ aller-retour
  • Dénivelé : + 820 m ; - 820 m
6
JOUR 06 : JAMPA – LAGUNA SIBINACOCHA
Journée difficile et grandiose avec 3 hauts cols, qui nous emmène dans le cœur sauvage du massif de Vilcanota. La Haute Route prend ici tout son sens. Nous quittons le camp aux premières lueurs du jour, pour nous engager sur un sentier escarpé jusqu’au col (5200 m). Là, nous découvrons un chapelet de sommets, dont l'imposant groupe du Pico Tres avec à ses pieds la lagune turquoise Osjollo Ananta. Une courte descente nous emmène sur les balcons de ce corridor caché, au bord d’un gigantesque fleuve de glace. Hors sentier, nous reprenons de l'altitude pour passer notre second col du jour, Uchuy Milla (5300 m). Etroite brèche qui nous ouvre les portes du versant sud du massif. Descente dans une vaste vallée qu’affectionnent les vigognes, ces cousines sauvages et gracieuses des lamas. Les minerais, présents partout dans la Cordillère, donnent des variations de couleurs surréalistes. Suivant les conditions glaciaires, 2 chemins sont possibles pour rejoindre notre camp : soit par un itinéraire direct via un nouveau col (5250 m) jusqu’au campement de Cochauma (4 880 m), soit en restant sur les hauteurs de la pampa de Murmurani avant de passer un ultime col en fin de journée. Installation et nuit au camp Cochauma, sans doute le plus beau camp du voyage ! Nous sommes au pied d’un vaste plateau glaciaire, se terminant par une langue en forme de patte de lion et sur lequel sont posés 3 beaux sommets d’altitude décroissante. En nous retournant, nous avons une vue paisible sur la lagune Sibinacocha, si vaste que ses bords se confondent avec l’horizon.
  • Dénivelé : +770m
  • Dénivelé négatif : -740m
  • Heures de marche : 8h
7
JOUR 07 : LAGUNA SIBINACOCHA – LAGUNA CCASCARA
Journée aussi belle qu’hier mais plus courte ! L’ambiance est bucolique, de quoi se remettre des efforts des jours précédents. Nous gagnons une banquette herbeuse, en rive gauche du plateau glaciaire. Nous marchons face au Nevado Chumpe (6108 m) dans un paysage pour photographes. Partout la vue est belle, entre la blancheur immaculée des hautes montagnes glaciaires, le bleu profond de la lagune Sibinacocha et le violet des pentes minérales des sommets secondaires. Nous montons par plateaux successifs à travers un terrain variable : Touffes d’ichus, poussière de roches ou zones de blocs envahis de buissons. Un raide vallon donne accès à un plateau suspendu. Plusieurs passages sont possibles sur l’autre versant et des petits sommets peuvent être gravis. Traversée d’un col à 5350 m et pause pour profiter du panorama. Longue descente sur les flancs d’une moraine avant d’atteindre le plat de la vallée près de la lagune Ccascara. Nous contournons un immense bofedal (tourbière) pour atteindre notre camp au bord de la lagune.
  • Dénivelé : +460m
  • Dénivelé négatif : -400m
  • Heures de marche : 6h
8
JOUR 08 : LAGUNA CCASCARA – FINAYA – CUSCO
Dernière courte étape pour quitter les ambiances de des hautes cordillères. Dans notre dos, l’extrême sud du massif de Vilcanota, face à nous l’immense calotte glaciaire du nevado Quelccaya, plus grand glacier des Andes Centrales (17km2). Nous parvenons au village de Finaya (4725 m) en fin de matinée. C’est le moment de quitter notre équipe de muletiers. Retour en véhicule privé jusqu’à Cusco, via la ville de Sicuani. Transfert à votre hôtel. Dîner libre.
  • Dénivelé négatif : - 200 m
  • Heures de marche : 4h
  • Heures de transport : 5h

Lieu du séjour

Pour plus d’informations, nous contacter : stephane@yunka-trek.com
  &nbsp; Téléchargez la fiche technique <a href="http://boodigital.net/yunkatrek/wp-content/uploads/2017/08/circuit-randonnee-decouverte-au-perou-18j.pdf">circuit randonnee decouverte au perou 18j</a> pdf | 643.09 KB
Marie B & Sylvain M (Paris, 75)
Un magnifique trek avec des paysages splendides et inoubliables ! Le voyage a commencé bien avant de quitter Paris : on a échangé plusieurs fois avec Stéphane pour définir un itinéraire qui nous plaisait et il a été super flexible et réactif. Finalement, on a combiné la grande traversée de la Cordillère Vilcanota et le tour de l'Ausangate. Tout s'est très bien passé, avec une équipe de muletiers très sympas et efficace. Ca a été une vraie aventure, avec une petite tombée de neige pour pimenter un passage de col un peu sauvage !
  • Ce prix comprend :
  1. Transport public pour rejoindre le départ du trek, privé au retour entre Finaya et Cusco
  2. Guide de trek qualifié francophone et spécialiste de la cordillère de Vilcanota, et son assistant à partir de 8 participants
  3. Cuisinier et son assistant à partir de 6 participants
  4. Repas mentionnés. Variés et énergétiques. Chauds matin et soir, snacks à midi
  5. Muletiers et leurs mules ou chevaux assurant le transport du matériel collectif et des effets personnels
  6. Les nuits mentionnées en bivouac avec tout le matériel collectif nécessaire
  7. Les entrées de la cordillère de Vilcanota
  8. L’équipement collectif de campement :
  • Tentes 3 places (type North Face V25 ou équivalent) pour deux personnes, tente cuisine, tente mess, tente toilettes, matelas mousse personnels, ustensiles de cuisine…
  • Trousse de soins de premiers secours : responsabilité du guide
  • Bouteille(s) d’oxygène(s)
  • Cheval de secours en cas d’urgence
  • Note : Le guide sera équipé pour la sécurité du groupe de téléphones cellulaires et d’un module satellitaire qui permettre d’envoyer un message tous les soirs au reste de l’équipe Yunka Trek
  • Ce prix ne comprend pas :
  1. L’équipement personnel :
  • 2 sacs, l’un de 60 litres et 13 kg maximum (transporté par les animaux), l’autre de 30 litres comme sac de jour dans lequel vous y glisserez les éléments suivants : votre veste de protection type Softschell ou Gore-Tex, votre couverture de survie, eau et snack que nous vous remettrons, vos affaires de valeur (papiers, argent, appareil photo, camera)
  • Un matelas autogonflant en complément des matelas mousse fournis 
  • Des chaussures de trek à tiges hautes et imperméables (type Gore-Tex ou équivalent)
  • Des vêtements et sous-vêtements chauds et isolants : tee-shirts respirant, veste en polaire, pull ou doudoune de type Primaloft
  • Un pantalon imperméable et un secondaire léger
  • Une paire de gants, un bonnet, une casquette, une cape de pluie
  • Un écran solaire (minimum indice 40)
  • Une paire de lunettes solaires (minimum indice 3)
  • Une paire de bâtons de marche (facultatif)
  • Un sac de couchage grand froid (-10 degrés C° confort)
  • Une lampe frontale
  • Des chaussures ou sandales confortables pour les soirées au bivouac
  • La pharmacie personnelle si traitements ou soins spéciaux
  • Des pastilles désinfectantes type Micropur. A noter que nous vous fournirons tous les jours avant le départ de l'étape de l'eau bouillie pour remplir vos gourdes
  • L’assurance voyage obligatoire
  • Pourboires aux guides, muletiers, cuisiniers, et tout le personnel encadrant